Quelques jolis textes et images d'auteurs sur les chats

gif chats

gif chats

Avatar animé 100x100 Avatar animé 100x100Avatar animé 100x100 Avatar animé 100x100

 

Un chat ne voit pas quelle raison il aurait d'obéir à un autre animal, fût-il

sur deux pattes.

S. Thomson

 

Conquérir l'amitié d'un chat est chose difficile.

C'est une bête philosophique, rangée, tranquille, tenant à ses habitudes,

amie de l'ordre et de la propreté, et qui ne place pas ses affections à l'étourdie :

il veut bien être votre ami, si vous en êtes digne, mais pas votre esclave.

Théophile Gautier

Le chat à nos côtés est le souvenir chaud, ronronnant et moustachu

d'un paradis perdu...

Léonor Fini

 

  

Au commencement, Dieu créa le chat à son image.

Et bien entendu, il trouva que c'était bien.

Et c'était bien d'ailleurs.

Mais le chat était paresseux.

Il ne voulait rien faire.

Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l'homme.

Uniquement dans le but de servir le chat,

De lui servir d'esclave jusqu'à la fin des temps.

Au chat il avait donné l'indolence et la lucidité,

A l'homme, il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail.

L'homme s'en donna à coeur joie.

Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l'invention,

La production et la consommation intensive.

Civilisation qui n'avait en réalité qu'un seul but secret :

Offrir au chat le confort, le gîte et le couvert.

Jacques Stemberg

  

 

L'homme voudrait être poisson et oiseau,

Le serpent voudrait avoir des ailes,

Le chien est un lion désorienté,

L'ingénieur veut être poète,

La mouche étudie pour devenir hirondelle,

Le poète essaie d'imiter la mouche,

Mais le chat,

Ne veut être que le chat,

Et chaque chat est chat,

De la tête à la queue

Pablo Neruda

Rien n'est plus doux,

Rien ne donne à la peau une sensation plus délicate,

Plus raffinée,

Plus rare,

Que la robe tiède et vibrante d'un chat

Guy de Maupassant

poème 1


Par la fenêtre du numéro deux,
J’ai vu un chaton plein de bleu,
Jouer au ballon avec de la laine,
Jusqu’à ce qu’il en perde haleine.


(Gilbert Saint-Pré)

poème 1

L'Insomniaque et le Chat

Donne-moi la quiétude, ô mon doux Chat !
Rends à mon âme, de tes ronrons, le calme et le sommeil
Pour qu'au matin rieur, le soleil triomphant, innocent et béat,
Ensemence de traits chauds l'élan de mon réveil !
Dans ton pelage lisse, mes mains si fatiguées
Cherchent parmi les ombres la torpeur mortelle
Qui donne aux yeux des hommes le repos espéré,
Et au cerveau l'oubli, ce rebelle éternel.
Appuie contre mon bras ta tête délicate,
Où de curieux secrets se cachent en silence,
Et que ton souffle pur et tes vives agates
Apaisent sans mot dire les rivages fugaces
Où mes rêves farouches se perdent et se débattent :
Offre à mon coeur trop lourd la douceur salvatrice...


(Nefred - Toulon, 1998)